Naturopathie, Santé

QUELLE EST LA CAUSE DE LA RUPTURE DE LA TOLERANCE DANS L’INTESTIN ?

Le tube digestif et particulièrement la muqueuse de intestin grêle jouent un rôle d’absorption et de barrière sélective : elle laisse en effet passer les aliments digérés sous forme de micronutriments permettant les apports nutritionnels et énergétiques indispensables à la vie. En revanche, elle ne laisse pas passer les agents pathogènes tels que les virus, les bactéries, les levures etc abondants dans l’intestin.

Notre système immunitaire se concentre dans les intestins, où il s’éduque et apprend à distinguer ce qui est dangereux de ce qui ne l’est pas, et à tolérer dans une certaine mesure ce qui est étranger (les aliments digérés). Lorsque la tolérance est optimale, il n’existe aucun phénomène d’intolérances alimentaires. Mais tolérance un jour n’est pas synonyme de tolérance toujours. Ces mécanismes évoluent tout au long de l’existence. Les causes de « rupture de tolérance » sont nombreuses et variées : stress aigu ou répété, infections, gastro-entérites, traitements antibiotiques, alimentation pro-inflammatoire, certains médicaments etc

Les phénomènes d’intolérances s’accompagnent quasi systématiquement d’un trouble de la perméabilité intestinale, on parle alors d’hyperperméabilité ou de porosité intestinale : le passage de la barrière intestinale par des aliments digérés est anormal,  il entraine une réaction du système immunitaire vis à vis de ces aliments qui ne sont alors plus tolérés. Les manifestations ne sont pas immédiates et peuvent passer inaperçu pendant une longue période. Elles sont variées et peuvent affecter le tube digestif : ballonnements, inflammation, troubles du transit, colon irritable, nausées, douleurs etc. Mais, moins connues, ces réactions peuvent aussi être cutanées, articulaires (inflammation, douleurs, fibromyalgie…), ORL (sinusites, otites, rhinite…) voire même provoquer des manifestations neurocognitives (troubles de la concentration, de l’apprentissage, migraines, somnolence, troubles de l’humeur, dépression, hyperactivité…) Une fatigue chronique peut également être causée par des intolérances alimentaires.

Des tests existent aujourd’hui auprès de certains laboratoires spécialisés pour évaluer ces intolérances alimentaires à IgG. Bien que ces analyses ne fassent pas l’unanimité dans le monde médical, ils sont de plus en plus utilisés et de nombreux praticiens, dont des médecins, les recommandent pour évaluer si le régime alimentaire est adapté au terrain individuel. Leur interprétation est toutefois délicate et nécessite les compétences d’un professionnel de santé qualifié.

Laboratoire d’analyses Barbier : https://www.laboratoirebarbier.bio/

Test ImuPro : https://imupro.fr/

Actualité précédente

Vous pourriez aussi aimer