Naturopathie, Nutrition

Réussir sa transition alimentaire quand on veut devenir vegan.

Votre décision de devenir végane se doit d’être le fruit d’une mûre réflexion. Il est indispensable de cerner correctement les intentions qui vous amènent à remettre en question votre alimentation. Vous aurez besoin non seulement d’une solide motivation personnelle, moteur essentiel de votre changement, mais également de temps pour vous informer, cultiver votre curiosité, cuisiner ou ajuster votre programme de transition à vos besoins, en fonction de vos propres retours d’expériences.

Afin de vous inscrire pleinement dans cette nouvelle dynamique, questionnez-vous sur les sujets liés au véganisme que vous ne maîtrisez pas ou peu, et continuez à stimuler votre réflexion avec des lectures et des vidéos. Mettez-vous en quête des blogs, magazines ou sites spécialisés qui participeront à votre éducation. Ces actions ne pourront que renforcer la pertinence et la cohérence de votre démarche, et contribueront à faire évoluer vos pratiques.

Suivre un cheminement par étapes facilitera votre passage à l’alimentation végétale en favorisant une transition en douceur.

Cela vous aidera à programmer les nombreux changements qu’impose cette transition. En fonction de votre point de départ (omnivore, flexitatien ou végétarien), vous pourrez personnaliser votre démarche, et adapter le rythme ainsi que la durée de votre transition. Mais avant toute chose, il est fondamental de comprendre et d’intégrer les bases de l’alimentation végane saine. Les approches classiques, couramment exposées, et bien qu’elles ciblent les aspects pratiques, font souvent l’impasse sur ces aspects santé. Commencer en premier lieu par supprimer les aliments transformés pourrait ainsi vous éviter de passer de la case « malbouffe omnivore » à la case « malbouffe végane ».

Adopter une démarche globale favorisera ainsi une meilleure adaptation et, surtout, contribuera à ce que vous restiez végane ET en bonne santé.

L’ACCOMPAGNEMENT NATUROPATHIQUE POUR RENFORCER SA MOTIVATION PERSONNELLE

Le début de la transition alimentaire vers le régime végane est une période favorable à un accompagnement par un professionnel de santé naturelle. Que cela soit pour poser un cadre sécurisant ou pour éviter de faire des erreurs, un suivi naturopathique est un excellent moyen de soutenir la démarche globale de changement.

Une consultation chez un naturopathe est un moment privilégié d’écoute, propice à un état des lieux du vécu de la personne et de ses antécédents personnels et familiaux. Un bilan alimentaire permet de déterminer l’état des carences et des surcharges métaboliques, et de faire le lien avec des habitudes qui ne conviennent pas.

Le naturopathe évalue l’état du terrain biologique de l’individu et apporte une attention particulière au bon fonctionnement de l’appareil digestif et de l’écosystème intestinal (microbiote).

Au travers d’un travail d’éducation individuel, il oriente les personnes qui le consultent vers le régime alimentaire le plus adapté à leurs besoins et à leur terrain pour faire de la prévention et qu’elles soient en bonne santé.

Mais au-delà des dimensions généralement abordées lors d’un entretien naturopathique, qui donnent lieu à des conseils personnalisés, un suivi régulier favorise un nouvel élan, relayé par des prises de conscience qui renforcent la motivation personnelle.

Nombre de personnes qui consultent pour améliorer leur alimentation et leur hygiène de vie sont aussi en quête de sens et souhaitent retrouver une forme d’unité en elles-mêmes, s’aligner davantage sur leurs valeurs. Leur besoin est bien souvent de renouer avec un mode de vie plus sain qui leur fait défaut et de profiter d’une vie plus épanouie. Deux à trois séances étalées sur plusieurs mois peuvent être suffisantes pour intégrer de nouvelles habitudes alimentaires et commencer à être plus autonome et responsable vis-à-vis de sa santé. Les résultats généralement constatés sont une vitalité accrue, une amélioration des fonctions digestives, un renforcement de l’immunité et une meilleure gestion du stress. En prenant confiance en ses capacités à changer, on devient à même d’inspirer son entourage par sa détermination, sa volonté et sa sincérité.

Le suivi naturopathique favorise ainsi une transition alimentaire réussie à tous les niveaux.

Extrait du livre « Vegan et en bonne santé », publié aux Éditions Grancher, février 2020. Chapitre 3 « Comment devenir végane ? Les bases pour une transition non seulement végane mais saine. » Auteur : Sébastien Place.

Actualité précédente Article suivant

Vous pourriez aussi aimer